+227 20 45 73 77

+227 20 45 73 78

Boulevard
de la republique

Projet d’amélioration de l’apprentissage au Niger pour obtenir des résultats dans l’éducation (LIRE)

Résumé

«L'équipe Banque mondiale-gouvernement du Niger qui a conçu le projet a été très consciente des besoins immédiats des communautés vulnérables à travers le Niger et de l'importance cruciale d'avoir un impact durable», a déclaré Pamela Mulet, chef de l'équipe de projet de la Banque mondiale. «Le projet visera également à aider le système éducatif à absorber et à répondre aux besoins des réfugiés et de leurs communautés d'accueil, réduisant ainsi les facteurs de fragilité dans le pays.» Le projet est financé par un don de 120 millions de dollars et un crédit de 20 millions de dollars de l'IDA, y compris des ressources du régime d'atténuation des risques de l'IDA et du sous-guichet de l'IDA pour les réfugiés et les communautés d'accueil.

Description

Le projet (LIRE) se concentrera sur les régions vulnérables et «fragiles» du pays et élargira les programmes d’enseignement à distance dans le contexte de la crise du COVID-19. En particulier, il: améliorera les pratiques pédagogiques; améliorer l'apprentissage pour tous les enfants et combler les lacunes d'apprentissage les plus critiques, en particulier pour les filles; et renforcer la gestion globale du système éducatif grâce à un meilleur suivi des résultats de l’éducation. Au Niger, plus d’un enfant sur deux âgé de 7 à 12 ans n’est pas scolarisé et l’apprentissage des enfants est en retard, très peu d’élèves acquérant les compétences de base au terme de leurs études élémentaires. La crise du COVID-19 ajoute aux défis d'apprentissage actuels. En réponse, le projet LIRE intensifiera l'utilisation des TIC et des technologies numériques pour la formation des enseignants et les activités de coaching dans les écoles, y compris la supervision et le suivi de l'enseignement. Il aidera également à développer une plate-forme nationale d'éducation en ligne. En outre, il développera des programmes de rattrapage pour les enfants non scolarisés et des interventions de réhabilitation scolaire pour les enfants à risque d'abandonner l'école, avec un accent particulier sur le maintien des filles à l'école.

Objectifs

«Le projet LIRE cherche à aider le gouvernement à renforcer la qualité des services éducatifs et par conséquent à stimuler le capital humain du pays, ce qui est fondamental pour assurer l’avenir du pays», selon Joelle Dehasse, responsable pays de la Banque mondiale. «L'amélioration des résultats d'apprentissage est essentielle pour réduire la pauvreté et les inégalités de revenus au Niger. En outre, le projet aidera à gérer l'impact du COVID-19 sur le secteur de l'éducation car nous adaptons également notre engagement dans d'autres secteurs clés pour faire face à l'impact socio-économique de la pandémie mondiale ».